Conte de Mauritanie : Le caïman et la pintade
Le conte
Le caïman et la pintade entretenaient une amitié de longue date. C'était une amitié connue des habitants des forêts et des eaux. Le caïman avait goûté à la viande de tous les oiseaux sauf à celle de la pintade, parce qu'elle était son amie.
Mais un jour, il décide de faire fi de cette amitié et de manger la pintade. Très tôt le matin, il sort de l'eau du fleuve avec ses enfants, et envoie l'un d'entre eux dire à la pintade qu'il est mort, puis, il se couche sur le dos, ferme ses gros yeux entourés d'orbites en forme de pneu de voiture, et ordonne à ses enfants restés à ses côtés de pleurer et de se lamenter. Le concert de cris et de gémissements relayés par l'écho des falaises bordant le fleuve résonne de toutes parts.
Un peu plus tard arrive la pintade accompagnée de ses enfants et du fils du caïman qui à son tour se jette par terre et pleure comme ses frères. La pintade ordonne à ses enfants de se mettre, comme elle, à une bonne distance du caïman et demande aux enfants du caïman de se calmer pour lui permettre de dire une prière pour leur père. Les petits caïmans se taisent.
La pintade, après avoir versé quelques larmes de crocodile dit : « Caïman, si tu es vraiment mort, remue le bout de ta queue ». Le bout de la queue du caïman, bouge d'abord timidement puis de plus en plus fort. La pintade verse encore quelques larmes de crocodile et dit : « Caïman si tu es réellement mort, et tout porte à croire que tu l'es, ouvre ton œil gauche ». Et l’œil gauche s'ouvre. « Maintenant l'œil droit », reprend la pintade. Et l'œil droit s’ouvre. Aussitôt, la rusée pintade s'envole avec ses enfants en disant : « Ce n'est pas aujourd’hui ni demain, ni jamais que tu vas nous manger, vilaine bête ».
Ce conte est fini, le premier qui respire ira au Paradis.


Activités
Objectifs
 Vocabulaire : expressions avec des animaux.
 Interdisciplinarité : les familles d’animaux et la chaîne alimentaire.
 Discussion : l’amitié et l’obéissance.
Vocabulaire
Caïman, pintade, faire fi, orbite, ordonner, se lamenter, le concert, gémissements, échos, falaises,
dire une prière, larmes de crocodile, timidement.

Recherche
Recherchez des expressions dans lesquelles un animal est associé à un
sentiment, par exemple : des larmes de crocodile, un froid de canard…
Lecture du conte et écoute du conte.

Compréhension
Questions / Réponses
Nommez les personnages de ce conte ?
Quelle relation le caïman et la pintade entretiennent‐ils au début du conte ? Est‐ce une relation
normale ou exceptionnelle entre un caïman et une pintade ?
Pourquoi le caïman n’a‐t‐il jamais mangé de la viande de pintade ?
Comment cette relation évolue‐t‐elle ?
Quel type de relation le caïman et la pintade entretiennent‐ils avec leurs enfants ?
Qu’espère le caïman ?
Comment la pintade s’en sort‐elle ?


Vocabulaire
L’expression « des larmes de crocodiles »
Expliquer l’origine et le sens de cette expression.

Que peut‐on dire de son utilisation dans le texte ? Qui voulait tromper l’autre et en définitive
qui trompe qui ?
Recherchez le sens des expressions suivantes :Fier comme un coq / donner sa langue au
chat / un froid de canard / dormir comme un loir / avoir une mémoire d’éléphant / avoir le cafard
faire l’autruche…
Quand la pintade s’adresse à ses enfants quel est le verbe utilisé ?
Quand elle s’adresse aux enfants du caïman quel est le verbe employé ?
Quelle nuance existe‐t‐il entre ces deux verbes ?
Grammaire
Relevez tous les verbes conjugués au présent de l´indicatif et classez-les. Conjuguez ensuite deux verbes de chaque colonne.
Interdisciplinarité
Les familles d’animaux et la chaîne alimentaire
Faire la relation avec le cours de sciences naturelles.
1‐ Où vit le caïman ? Où vit la pintade ? A quelle famille d’animaux appartiennent‐ils ? Reptiles,
oiseaux, mammifères, poissons ?
2‐ Quelle est la place de la pintade et du caïman dans la chaîne alimentaire ?
3‐ Pourquoi n’avait‐il pas mangé la pintade ?
4‐ En quoi l’attitude du caïman est‐elle naturelle lorsqu’il tente de manger la pintade ?

Imagination
Quelle pourrait être la réaction du caïman après le départ de la pintade ?
Considérer que la pintade est naïve. Raconter.
La pintade soupçonne le piège et pose des questions aux petits caïmans. Quelles sont ces questions ?
Discussion
L’amitié
Le caïman est‐il gentil ? Est‐ce un vrai ami ? La nature est‐elle plus forte que l’amitié ? Demandez aux
enfants s’ils ont un ami ? Qu’est‐ce qu’un ami ? Que ferait‐il et ne ferait‐il pas pour cet ami ?
L’obéissance
Quelle attitude ont les enfants de la pintade vis‐à‐vis de leur mère ? Que ce serait‐il passé s’ils
avaient désobéi ? Quelle est la morale de l’histoire ?
Théâtralisation
La scène en classe comme un sketch.